Véhicules Electriques

 qualification ZE Ready           fmge_ze

L’année 2013 marqua l’année zéro pour les Véhicules Electriques car c’est l’arrivée de la première voiture électrique identique à une vraie voiture ET à moins de 15.000€ TTC, la Renault ZOE ! Début 2017, la ZOE 40 (41kWh soit 280 à 300 km) est en vente et il y a 100.000 VE sur nos routes !

ZOE a aujourd’hui plus de 50% du marché français des VE.

La Renault ZOE est le premier et le seul VE sur le marché à incorporer un chargeur redresseur embarqué qui accepte aussi bien le courant électrique alternatif monophasé que triphasé, de 3 à 43 kW (pour le moteur Q210, le R240 limitant la charge à 22KW – Avec la nouvelle ZOE40 les moteurs sont renommés Q90 et R90); soit répondant à beaucoup de cas de figure de demandes de recharges électrique possibles et disponibles : maison, voirie, station, aire d’autoroute, parkings, bureau, loueurs, flottes… elle dispose aussi d’une prise Type 2, prise universelle choisie par l’Europe. 

Ces voitures ont tout pour plaire et franchement, une fois qu’on a essayé un VE on n’a plus envie de repasser sur du thermique ! Il faut l’essayer pour comprendre …

Chez YonneSolaire nous roulons en ZOE depuis nov 2013 et chargée par de l’électricité solaire et depuis le réseau avec un abonnement d’électricité chez Planète Oui qui injecte sur le réseau 100% de notre consommation en énergie verte (éolien, photovoltaïque, hydraulique). Nos déplacements en ZOE sont donc réellement ZERO CARBONE et nous réduisons ainsi notre empreinte carbone  pour notre fonctionnement ! Et si vous entendez dire que le VE n’est pas écologique à cause de sa batterie Lithium, lisez ceci !

Quant au bilan carbone de fabrication du VE il est estimé à 6 Tonnes CO2, face à 3,7 Tonnes pour un Thermique. Soit une différence de 2,3 tonnes qui sont économisés en roulant 20.000 km en VE ! Là aussi y a pas photo, n’en déplaise à certains extrémistes imbéciles !

Le marché dans le monde est en pleine croissance et les ventes grimpent chaque mois. Presque tous les fabricants ont ou annoncent un VE dans leur gamme… Et pour 2017, les VE sont annoncés entre 300 et 400 km d’autonomie, rendant définitivement sans intérêt les hybrides (au passage) ! La ZOE 40 dispo début 2017 a 280-300 km réels d’autonomie !

« Si l’électromobilité demeure actuellement une activité de niche, elle pourrait devenir un marché grand public à l’horizon 2020. Je pense que les voitures électriques présenteront alors une autonomie d’au moins 300 km. »

Volkmar Denner en 2013, Président du Directoire de Robert Bosch GmbH en charge de la Recherche et du Développement avancé

Si vous envisagez de d’acquérir un véhicule électrique voici quelques informations et les solutions de charge que nous proposons, étant agréés VE / ZE Ready 1.2. (ZE est le label spécifique à Renault pour sa gamme ZE : ZOE, Kangoo ZE & Twizzy).

Ventes en France sur 2016  – VE (bleu) & Hybrides (noir)

 
QUELLE EST LA CONSOMMATION D’UN VÉHICULE ÉLECTRIQUE ?

On entend souvent dire que si tous le monde roule en VE il faudra construire plein de centrales nucléaires et c’est totalement faux.

D’autant plus faux que l’énergie solaire est un parfait complément à cette mobilité écologique avec des charge le jour en énergie photovoltaïque sur place (PV sur sa maison ou sur un abri de voiture !)

Un véhicule électrique consomme moins d’électricité qu’on ne pourrait l’imaginer, notamment parce que son efficacité énergétique est près de six fois supérieure à celle d’un véhicule thermique, dont le rendement réel est de l’ordre de 15 %, près de 70 % du carburant se transformant en chaleur.
 
En moyenne, un véhicule électrique consomme environ 200 Wh/km (chiffre officiel de la ZOE : 145Wh/km !).

Considérant que la moyenne des trajets quotidiens en France est de l’ordre de 34 km, la consommation en électricité correspond grosso modo à la consommation journalière du réfrigérateur + congélateur +  lave-linge de votre habitat, soit 6 kWh.

Si on retient l’hypothèse estimant à un million le nombre de VE à l’horizon 2020, nous aboutissons aux valeurs de consommation suivantes : 34 km x 200 Wh/km x 365 j x 1 million = 2,5 TWh par an, soit environ 0,5 % de la consommation totale d’électricité en France (500 TWh).

Pour mémoire, on peut rappeler que la consommation de nos installations vidéo-télé-informatique représente 12 % de la consommation annuelle totale des français.

La consommation d’électricité liée aux véhicules électriques est donc limitée et n’implique pas, comme on l’entend parfois, la création de centrales nucléaires supplémentaires. De surcroît, la majorité des recharges sera réalisée la nuit, quand la demande est relativement faible et le kWh moins cher. Cependant, il faut souligner l’importance de la programmation de la charge, afin que la consommation d’électricité des véhicules électriques ne se fasse pas en période dite de pointe, une période où l’électricité est en outre plus coûteuse et plus carbonée. Mais les panneaux Photovoltaïques sont la BONNE solution pour réduire son bilan carbone et sa facture lors de la charge…Des entreprises l’ont bien compris avec des abris à VE couverts de panneaux et des bornes de charge en dessous. Il y a aussi les batteries sur site qui vont jouer un rôles de plus en plus important pour les charges puissantes (150 et 350 KW) …

Rappel : 1 kWh = 1000 Watt pendant 1 heure.

 
Les modes de charge
Il existe 4 modes de charges standardisés. Le mode 3 est celui qui est préconisé avec les VE et les bornes de charge plus ou moins rapides que ce soit à la maison ou ailleurs…
A noter que le mode 4 est une charge en courant continu (50KW) avec un connecteur connu sous le nom de Chademo. On le retrouve sur de nombreux VE dont Nissan LEAF & eNV200, Citroën C-Zero et Wolkswagen E-Up.
Mode de charge
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   Le MODE 3 et les prises des bornes & véhicules

En Europe c’est la prise Type 2 qui a été choisie sur les bornes de charge.
Malheureusement, les français on essayé d’imposer leur prise, la type 3c, mais celle ci est maintenant condamnée à disparaitre et les nouvelles bornes installées sont souvent en type2 comme sur la Seine et Marne.
Renault fourni d’ailleurs à partir de janvier 2016 des câbles Type 2 et des adaptateurs T2-T3 pour les premiers acheteurs de ZOE.

Rouler propre mais… comment est fabriquée l’électricité qui va dans le véhicule ??

Avec 1kWh on peut rouler 6 km…

Un véhicule thermique rejette 130gr/km  (moyenne véhicule récent et de cylindré raisonnable).

Pour dire que le VE agit pour la planete il faut donc que le kWh soit moins carbonné que 6*130gr = 780 gr .

En France avec plus de 80% de nucléaire dans le mix énergétique, le kWh est à 100gr de CO2 en moyenne (le nucléaire à un bilan CO2 non nul si on compte toutes les étapes !). Il est donc clair que le VE en France est nettement avantageux en terme de CO2 rejeté !

Mais si on prend la Pologne qui a 100% de son électricité à base de charbon c’est une autre histoire ! La bas le kWh est à 800gr de CO2 ! De ce fait, faire 6 km en VE ‘coûte’ à la planète 800gr, soit un peu plus que le thermique avec ses 730gr… bien sur on gagne en propreté dans les villes (santé et façades propres) et en confort de conduite !

Il est donc primordial de développer les énergies renouvelables pour charger les VE le plus souvent possible avec… et bien sur ne pas charger son VE aux heures de pointe (matin 6-8h et soirée : 19-21h) car à ces moments la France importe de l’électricité d’Allemagne qui est faite à 40% avec du charbon !

Carte 2012 des import-exports d’électricité en France :La France importe bien plus de l’Allemagne qu’elle ne lui vend !! Le nucléaire n’y peut rien car le nucléaire n’est pas réglable dans l’heure pour faire face aux pointes de consommation !

EDF2012 Imp & Exp de courant

 

 

 

 

 

 

L’abri de VE avec panneaux Photovoltaïques ou encore du Photovoltaïque sur la maison ou l’entreprise font partie des évidences avec le VE !

OmbrièrePV-2

 

 

 

 

 

 

 

Voici les mix énergétique 2012 et estimés pour 2020 de la France, l’Allemagne et de l’Europe des 27 :

Mix Elec 2012Mix Elec 2020

 

casino en ligne
casino en ligne>