Le fonctionnement

Comment gérer l’électricité produite ?

Il existe 3 moyens d’utiliser son électricité photovoltaïque :

  • vente de la totalité de la production à EDF-OA
  • autoconsommation et vente du surplus à EDF-OA
  • aucun contrat de vente : on ‘auto-consomme’ et éventuellement stocke sur batteries (cas obligatoire pour un lieu non raccordée au réseau ERDF)

L’installation électrique
Les panneaux solaires produisent du courant électrique continu qui est transformé en courant alternatif au travers d’un onduleur. Ce courant est ensuite injecté sur le réseau public (géré par ERDF) via un compteur de production installé par ERDF qui vient à côté de votre compteur déjà présent de consommation.

Il est facile de comprendre que cette électricité produite part directement vers votre maison si vous consommez quelque chose au même moment !

En effet, l’électricité va toujours au plus court et là où on l’appelle ! Il n’y a donc aucune raison de ne pas mettre de PV sur sa maison parce qu’on « préfère consommer sa production solaire plutôt que de la vendre » car on la consomme bien dans tous les cas. Contrat 20 ans de vente totale ou contrat de vente du surplus, dans les 2 cas vous consommez ce qui vient de votre toit !

Bien sur si la puissance produite est supérieure à votre demande interne, l’excédant part bien sur le réseau et ce sont vos voisins qui consommeront cette électricité propre.

PrincipebranchementPV

porte-voix

EN CAS DE PANNE du Réseau ERDF, l’onduleur arrête de fonctionner ! Si vous voulez profiter de votre installation photovoltaïque lors d’une panne, nous avons des solutions à ce problème !

CompteursERDF
A l’intérieur
, l’installation sur un mur se résume à l’onduleur et 2 coffrets électriques comprenant les éléments de protection électrique (parafoudre et interrupteur différentiel 30mA et sectionneur du courant continu venant des modules PV). Remarquez les 2 compteurs ajoutés : celui d’injection réseau qui compte les kwh produits et celui de non consommation pour éviter la fraude, le compteur injection ne pouvant pas compter dans l’autre sens si on se connecte entre lui et l’onduleur. Normalement ce compteur restera toujours à 0 sauf si l’onduleur consomme quelques watts la nuit pour maintenir sa mémoire interne ou une communication externe (lecture depuis votre PC par exemple).

 

 

Cablageélect

Sur le toit, la disposition des câbles électriques est très importante. Peu d’installateurs ont des notions d’induction électro-magnétique sur les boucles.

En effet, disposer les câbles n’importe comment et au plus court (comme on le voit trop souvent) peu créer des boucles de grande surface qui seront autant de récepteurs des champs magnétiques émis par les décharges électriques (éclairs/foudre) proches lors d’orage : la conséquence est un bref pic de courant/tension induit dans le circuit entre les modules PV et l’onduleur pouvant endommager ce dernier.

Aussi nous accordons un grand soins à la position des câbles sur le toit avec un plan préalable.

 

L’installation des tuiles photovoltaïques
Vos tuiles sont remplacées par des tuiles photovoltaïques.

Les tuiles PV sans cadre se recouvrent les unes les autres de bas en haut comme des tuiles. Sur les bords latéraux on laisse 1 à 3 cms de distance entre 2 tuiles PV. En dessous de cette zone on a placé un rail en composite pour les écoulements.

Les tuiles sont maintenues par des crochets fixées sur notre nouvelles structure (planches traitées de 27mm d’ép.).

Les bords supérieurs et latéraux du champ PV sont terminés avec des abergements en tôles noires.

                    
 
 
 
12FinRiveG
 
L’étanchéïté de la partie inférieure est assurée avec une bande noire d’étanchéïté (à base de trame en aluminium et butyl).

BandeINFé

Vertilly 016

L’installation des modules photovoltaïques à cadre SOLRIF
Vos tuiles sont remplacées par des modules photovoltaïques.

Les modules PV avec leur cadre SOLRIF se recouvrent les unes les autres et s’emboitent
latéralement, exactement comme des tuiles mécaniques, le tout maintenu par des crochets
fixées sur notre nouvelles structure (tasseaux ou demi chevrons). Les bords supérieurs et
latéraux du champ PV sont terminés avec des abergements en tôles en INOX anodisées noir
qui assurent une parfaite étanchéïté et une belle finition . L’étanchéïté de la partie inférieure
est assurée avec une bande noire d’étanchéïté (à base de trame en alu et butyl).

bandeinf

En fait tout se passe comme autour d’un VELUX, avec une ventilation en plus.

En effet, il est indispensable de bien ventiler les modules PV sous peine de perte de production
(10%) en cas de trop forte température au soleil. Pour cela nous installons une grille de ventilation en inox recouverte d’une casquette; c’est très discret et parfaitement intégré. La ventilation est alors assurée par convection naturelle de bas en haut sous les modules.

Ventilation2 Ventilation1

casino en ligne
casino en ligne>